• Tournez votre téléphone, ce sera plus joli.

    (Please turn your phone and enjoy)

  • Ivresse Manifeste

    Sifat - Teurk - Anton - CoupeCoupe - Aleteia - Pest - Surfil - gaelic

     

    Exposition du 23 mars au 4 avril 2022 // Apéro-finissage vendredi 1er Avril 2022

    Vernissage jeudi 24 mars 2022  

     

    L’ivresse publique et manifeste (IPM) est une infraction réprimant l’état d’ébriété sur la voie publique.

    Cette infraction sanctionne un état alcoolique qui représente un risque et qui crée un trouble à l’ordre public.

    L’état d’ivresse manifeste, résulte d’un comportement inhabituel et anormal de l’individu.

    Des difficultés à s’exprimer, des propos incohérents, une instabilité de l’individu en position debout, un souffle sentant l’alcool, etc…

    L ’état d’ ivresse manifeste se détecte par une simple appréciation visuelle. Il s’agit d’un délit au sens de l’article L. 76 du code de la santé publique.

     

    Galerie 59 Rivoli

    59 rue de Rivoli 75001 Paris // Ouvert tous les jours sauf lundi 13h-20h (Facebook event)

  • S I F A T

     

  • S I F A T

     

    SIFAT est une artiste autodidacte née en 1987 à Dacca. Sa double identité, nourrit son univers artistique dans la création d’un langage prenant la forme d’un tracé automatique équilibré et harmonieux.

    Elle puise son inspiration dans l’alphabet, les motifs et couleurs des tissus du Bengale, ainsi que dans les paysages du quotidien ou ses souvenirs d’enfance. Le graphisme urbain, l’effervescence de la ville, ou encore le foisonnement de la nature composent des partitions de tracés, de formes et de couleurs qui s’épanouissent sur une multitude de supports.

    Au-delà de la technique et du style, SIFAT place l’humain et la rencontre au cœur de sa création. La transmission donne du sens à son rôle d’artiste, qu’elle investit régulièrement dans des projets associatifs en milieu scolaire et au sein de quartiers populaires.

     
  • C O U P E - C O U P E

     

  • C O U P E - C O U P E

     

    Charlotte COCHELIN FATACCY, alias Charlotte CoupeCoupe est une artiste plasticienne française, d’origine guyanaise. Issue d’un parcours classique aux Beaux Arts, Charlotte se démarque dans les années 2000 en créant des installations sauvages dans l’espace public à partir de matériaux récupérés dans la rue.

    Elle aborde, à partir de là, une démarche de création urbaine, autant inspirée de la sculpture que du dessin, et créer des montages-collages inspirés de l’environnement technologique. Ses influences puisent à la fois dans l’univers de la science fiction que dans l’histoire de ses origines ou des civilisations post-industrielles. Depuis plus de 10 ans, elle créé des paysages grahiques élaborés à partir de photo-montages, en collage au scotch ruban électrique.

     
  • P E S T

     

  • P E S T

     

    « Spray Art Can ! » est la signature que Pest _ du crew P19 qu’il a fondé en 1992_ impose dès les années 80, à Paris et en Europe. Attiré par le «Subway Art» et par la culture du Hip Hop, Pest impose un style très personnel de la lettre structurée et aérienne, un parfait mélange d’influences musicales qui met en avant la dynamique des lettres, leur équilibre et ce qui pourrait se définir comme le «flow». De l’art classique de la calligraphie au graffiti «old school», Pest développe une approche sensible et abstraite de la lettre, de la couleur et du geste pictural urbain.

     

  • S U R F I L

     

  • SURFIL

     

    Plasticienne depuis une vingtaine d’années, Hélène Laxenaire alias Surfil intervient dans des champs artistiques les plus variés, allant de l’illustration graphique à l’image animée. C’est l’image en mouvement qui est au cœur de son travail.

    De sa rencontre avec Jean Faucheur en 2002, Hélène Laxenaire va développer une approche urbaine de son travail tout à fait originale. En collaboration avec le collectif Une nuit, produit alternatif du squat « arts et toits », elle se confronte à la création d’affiches au format publicitaire 4x3m qu’elle visualise comme des captures d’écran et qu’elle met en œuvre dans la rue. L’idée de considérer le cadre de ces formats comme une toile de cinéma la pousse à créer des séries d’affiches de grands formats, dont les dessins s’enchaînent dans un immense « image par image » urbain.

     

  • A N T O N

     

  • A N T O N

     

    Antonin VOISIN alias ANTON, est un un artiste plasticien, issu du graffiti, qu’il pratiqua durant plus de 10 ans. Au tournant des années 2000, il s’intéresse au volume et se passionne pour la sculpture, en travaillant sur des propositions artistiques pour l’espace urbain, et mettant en scène la cohabitation du végétal avec la ville.

    Depuis 2005, il travaille sur des commandes publiques, in situ et éphémères. Métrisant les techniques de l’acier et du bois, il réalise en duo avec l’artiste TEURK, plusieurs installations monumentales pour des évènements, du Street-art muséum à Saint Pétersbourg, à l’Urban Spree de Berlin, le Black Market à Paris, ou le Safari Urbain de Toulouse. Il aime les nouvelles expérimentations artistiques et collectives, ce qui donne un côté éclectique à sa démarche.

     
  • A L E T E I A

     

  • A L E T E I A

     

    Née, Emilie Garnaud en 1979, est une artiste plasticienne française issu du milieu des arts urbains. Portée par les collectifs VAO et UNE NUIT, elle travaille essentiellement des oeuvres in-situ.

    Sa signature est une étoile et ses constellations ont pour but de rendre le reste de l’univers visible dans les villes aveuglées par la pollution lumineuse. Elle pratique la géopoétique dans l’ambition de rétablir au travers de la peinture, le rapport Homme-terre depuis longtemps rompu.

    De la scène graffiti des années fin 90 dans laquelle elle a baignée, elle a gardé l’obsession de l’archétype reconnaissable au premier coup d’œil, le goût de la répétition du tagueur, le besoin d’explorer des territoires. Convaincue que l’espace public doit être reconquis par l’art et les humains, elle pratique le vandalisme

    amical et la messagerie institutionnelle en grand format.

    Son projet Mythologie Urbaines aire de jeux, a été lauréat de l’appel à projet «Street-Art» 2016 du Ministère de la Culture et de la Communication.

     

  • T E U R K

     

  • T E U R K

     

    "Faire de l'art une science pour ne pas figer le mouvement, jamais et explorer l'invisible, toujours."
    Teurk est un artiste contemporain français qui vit et travaille à Paris. Issu de la génération de graffeurs des années 90, il agit radicalement dans l’espace public et se fait connaître en allant bomber dans des lieux en conflit (Bosnie, Liban, Palestine…)
    Influencé par son parcours de graffeurs, il mène un travail d'atelier inspiré par le mouvement des lettrages, des formes et des jeux de lumière en utilisant l'acier et le métal comme médium. Aujourd'hui, il puise son inspiration dans la science et plus particulièrement le magnétisme et son influence sur notre monde.
    A l’aide d’une disqueuse et d’aimants puissants, il donne vie à des œuvres (sculptures, peintures) singulières et atypiques qu’il expose en galerie (Bruxelles 2021, Berlin 2017, Paris 2020, etc.).

     
  • G A E L I C

     

  • G A E L I C

     

    "Oeil public, infatigable cadreur de pépites, incurvateur de lignes de fuite, grand pacha du détail organique, reporter du mystère poétique." (Yann Lebras)

    Artiste photographe vietnamo-champenois, exclusivement consacré à la photographie depuis 1995, collectionneur d'instants précieux, en voyage ici ou plus loin, naviguant entre paysages désertiques de campagne et manifestations sociales, du noir et blanc argentique aux technologies numériques en passant par l’iphonographie, particulièrement intéressé par la photographie de rue, les images de spectacles ou de lieux vivants, les portraits de gens d’ailleurs et pas mal d'autres choses qui n'ont rien à voir avec le reste.

    Fondateur de l’Atelier Sous Réserve qui a exposé plus d’une centaine d’artistes depuis 2005. Créateur de la Vente Marteau.